21.9.16

Ourson les neiges d'antan ?

Vient de paraître
OURSON LES NEIGES D'ANTAN ?
Images de William Brown
Poèmes de Lucien Suel 
aux éditions QAZAQ
Livre numérique
   Ce livre rassemble l'ensemble des travaux, poèmes et images réalisés entre 1995 et 2006 par le duo William Brown - Lucien Suel.
   Il est téléchargeable au format epub ou pdf contre la somme de 2,49 € sur le site des éditions QazaQ.
   Voici le sommaire de l'ouvrage :
Aciérie, grange et charcuterie (Souvenirs d’Isbergues). Trois gravures sur bois et un poème en vers justifiés.

10 Poèmes. Dix poèmes en vers justifiés et dix dessins à l'encre de Chine.

Ronde. Linogravure avec un poème en vers justifiés.

Faust. Quatre linogravures et un poème.

Eurydice. Trois gravures sur bois et un poème calligramme en vers justifiés avec double acrostiche.

Orage approchant. Poème en vers justifiés d’après deux tableaux.

Le Bestiaire. Gravures sur bois et poèmes (Le chat de Guarbecque, Le macareux, Le castor, L'ours, Le kipper mystique, Club de rencontres, Complainte du pain perdu, Comptine de l'orignal et du cheval, Comptine du loup-garou, comptine du chameau).

Révélation Newport Guarbecque Newport Nouvelle Jérusalem. Poème en vers justifiés d'après un tableau.

Bise braise. Poème en vers justifiés et affiche illustrée et calligraphiée.

Quatre – Four – Pedwar - Quate. Quatre linogravures et un distique en quatre langues. Traduit en anglais par W. Brown, en gallois par David Greenslade et en picard par Ivar Ch’Vavar.

L'Ankou-Loup. Poème en vers justifiés et dessin à l'encre de Chine.

Haïkus d’Hannibal. Trois dessins et trois haïkus.

William mon ami. Poème écrit pour les funérailles de William Brown le 25 juillet 2008 à Merthyr Mawr au Pays de Galles.

En fin de volume, on trouvera une bibliographie et la traduction en anglais de la majorité des poèmes. Certains ont été traduits en néerlandais ou en gallois.

posted by Lucien Suel at 10:41 0 comments

1.6.16

Trois lectures en juin 2016

1. Le samedi 4 juin avec Ivar Ch'Vavar clic pour agrandir
2. Le lundi 20 juin avec Sophie Loizeau, Éric Houser, Nicolas Tardy, Claude Ber,
Geneviève Huttin, Charles Dreyfus & Ariane Cammarata Mouchtouris, Jean-Charles Depaule, Éric Sarner, Charles Juliet, Marie Étienne.
Paris, Maison de la Poésie/Scène littéraire à 19h30.
Anthologie de la poésie française du XXIe siècle#6 : la (Ré)-partition du poème#1
Des poètes en lectures, d’autres en performance, soirée de réunion de différentes pratiques dans la poésie française.
3. Le samedi 25 juin à Liévin
posted by Lucien Suel at 07:29 0 comments

27.11.15

Troisième livre numérique aux éditions QazaQ

Après la réédition de Sombre ducasse et l'édition de Dérives dans l'espace-temps
vient de paraître
EXPRESS
roman en 50 épisodes

« EXPRESS », rapide et concis, est un roman qu’on peut qualifier de rétro-futuriste. Sous le manteau d’Arlequin de ses cinquante chapitres, grouillent toutes les vies, toutes les époques, toutes les philosophies. Caviar et tampon encreur à chaque page, Carole et Barbie en guest stars, la confession n’y est jamais loin de la moto-fiction. En avion, en taxi, en camion, en voiture, et même à pied, le lecteur est embarqué, transporté jusqu’à la révélation finale.

Télécharger sur le site des éditions QazaQ

Voir aussi l'article de Brigitte Celerier sur le blog Paumée
La grille de lecture d'Aunryz sur le blog Les mots liés
posted by Lucien Suel at 08:11 0 comments

5.11.15

Dérives dans l'espace-temps

Vient de paraître
DÉRIVES DANS L'ESPACE-TEMPS

Ce livre numérique contient trois nouvelles :


La Mer du Nord est le personnage principal du texte éponyme, variations incluant les plages et les routes maritimes, les tragédies et les jeux d’enfants, les fermes aquacoles et les radios pirates…
Un aller simple pour Roubaix, en un récit poignant, donne la parole au jeune Albert Decouvelaere dont la famille quitte la campagne flamande à la fin du dix-neuvième siècle pour s’embaucher dans les filatures naissantes.
La mort en duplicata de Rupert Sorley commence au printemps 1918 dans les tranchées entre France et Belgique, continue pendant l’invasion allemande de 1940 et trouve sa résolution finale en 1960 dans un pub de Cardiff.

Extraits :  Sur le blog de Brigetoun, "Au bord du canal"
Sur Babelio par Aunryz
Sur le blog des Mots Liés
 Pour télécharger l'ouvrage (ePUB ou PDF) : ici

posted by Lucien Suel at 08:53 2 comments

20.10.15

"Je suis debout" - Lecture par Jacques Bonnaffé


Jacques Bonnaffé a consacré la semaine du 21 au 25 septembre 2015 à la lecture d’extraits de Je suis debout.
Voici les liens et le résumé du contenu de chacune de ces émissions sur France-Culture du lundi au vendredi de 15h55 à 16h. (cliquer sur la date pour accéder au player)
Émission du lundi 21 septembre
Jacques Bonnaffé parle de mon intérêt pour la Beat Generation et pour Arthur Rimbaud.
Il lit « Qu’on sonne » (Les semelles de Rimbaud), puis le début de Je suis debout « Les terrils » avec notamment le premier calligramme c’terril stérile
Il lit « L’éternit... » (Les semelles de Rimbaud), puis le poème manifeste « D’ici d’ailleurs » incluant la citation de Bernanos Pour qui j’écris…
Il commence avec le calligramme le tas de déchets… (Les terrils) et continue avec « Le ver de terre. » Un texte de Kerouac à propos du mot Beat introduit la lecture du poème « Béatitudes nouvelles »
Il consacre la totalité de l’émission à la lecture de mon poème en picard « Patismit », édité au Dernier Télégramme.
Émission du vendredi 25 septembre
Malheureusement, cette dernière émission n'a pas été diffusée pour cause de « Journée spéciale »
Jacques Bonnaffé lit « Mon stylo 4 couleurs du Pas-de-Calais », le début du manifeste « Devenir le poème » et termine avec un dernier calligramme le terril vit sa vie.
posted by Lucien Suel at 08:45 0 comments

5.10.15

Sombre ducasse

Vient de paraître
Sombre ducasse
version numérique augmentée
Les éditions QazaQ rééditent mon premier recueil paru en 1988 aux éditions de la Station Underground d'Emerveillement Littéraire. L'édition originale de l'époque avait été imprimée à 30 exemplaires sur une imprimante à aiguilles reliée à mon premier ordinateur. Elle comprend des textes écrits pour la plupart entre 1966 et 1986.
Voici ma préface à cette édition rénovée :

Comme si c’était aujourd’hui…
Encore dans l’oreille, le crépitement de l’imprimante à aiguilles raccordée à mon premier ordinateur, boustrophédon de la tête crachant l’encre noire sur le papier qui se déroule et retombe en accordéon.
Des textes écrits entre 1958 et 1988, bribes de l’enfance, révoltes  adolescentes, expérimentations, inventions de l’âge adulte. Tous ces poèmes envoyés par La Poste et publiés une première fois dans les revues de l’Underground, puis rassemblés et ordonnés en un premier recueil. Fais-le toi-même !
Sombre ducasse, comme un roman noir de Goodis redécoupé par Burroughs.
Sombre ducasse, comme une kermesse sous un ciel d’orage.
Sombre ducasse, comme la danse sépulcrale du pou de Lautréamont.
De nos jours, l’imprimante est laser ou 3D, l’encre est numérique, la revue est un blog, la maison d’édition est un site, l’underground poétique se tweete et retweete.
Tout est faux. Rien n’a changé. Communication croissance consommation contrôle. Standardisation du citoyen-citadin-conso-mateur. Les prévisions météorologiques restent sombres avec des flaques de lumière ici et là, maintenant ou ailleurs : zestes de drogue sexe & rock’n roll, prose bop spontanée à l’assaut des slogans par la méthode cut-up -coupé collé découpé décollé-, poèmes ready-made express, mixages verbaux monstres, profusion et désinvolture gaie de la langue, délire de la lyre, notes sur le décor moderne et son éparpillement, mysticisme punk rustique, auto-dérision et zéro nostalgie.
La formule individu brille magnifiquement dans le noir.


L'ouvrage de 96 pages est disponible ici en epub ou en pdf
Voici le début du livre :

... des jours et des jours et des nuits et des nuits
que je flotte dans l'espace sans pouvoir rejoindre
mon vaisseau...
Ce matin, il a de nouveau gelé autour de moi ;
l'air commence à se vicier dans mon scaphandre ;
'serait temps que j'arrive ailleurs,
mes doigts s'engourdissent,
je mets parfois plusieurs jours pour écrire un poème.
Je n'ai plus de mémoire.
Combien de fois j'ai laissé bouillir le café ces derniers kilomètres ?
posted by Lucien Suel at 10:23 0 comments

21.9.14

LES AVENTURES DE LA LIMACE A TÊTE DE CHAT

viennent de paraître
aux éditions du Téètras Magic
dans la collection Rubberband

77 dessins légendés 
de
Lucien Suel

mis en page et coloriés
par
Sébastien Naert

avec une postface
de Jean-Pierre Sautreau

en vente par correspondance et sur le site du Téètras Magic,
ainsi que dans certaines librairies choisies
ISBN 979-10-90381-25-4
Prix de vente : 17 euros.


 

posted by Lucien Suel at 15:11 6 comments

27.3.14

Je suis debout

VIENT DE PARAÎTRE
aux
Éditions de La Table Ronde
Ce 6 mars 2014 paraissaient deux nouveaux livres : Je suis debout, une anthologie de mes poèmes (1986-2013) aux éditions de La Table Ronde et, aux éditions de La Contre allée, Le lapin mystique, mon premier roman publié en feuilleton dans le poézine Le Dépli amoureux de 1988 à 1993.
Voici les premières réactions après cette parution :
Articles concernant les deux ouvrages
L'annonce sur L'Alamblog : Lucien Suel en action.
L'intégralité de la rencontre du 11 mars à Lille, au Bateau-Livre (en compagnie de Pascal Dessaint) disponible pour l'écoute sur le site de Libfly.
La chronique de Jacques Barbaut sur Barbotages : Hauts ciels de Lucien Suel.(avec le poème "Ambulant Panthéon")
La chronique de FX Farine sur Poebzine : Lucien Suel au meilleur de sa forme.
L'article de Jacques Josse sur le site Remue.net : Je suis debout / Le lapin mystique.
Jacques Demarcq a beaucoup aimé Je suis debout et il le dit dans le Cahier Critique de Poésie du CIPM.
Articles et extraits concernant Je suis debout
La présentation du livre sur le site de l'éditeur La Table Ronde.
Ici-même; la liste des poèmes publiés dans Je suis debout.
L'article de Cathulu sur le blog Des bouquins, des bestioles, du bric à brac.
Deux extraits choisis par Florence Trocmé pour l'anthologie permanente de Poezibao : Devenir le poème (extr.), Drap de peau.
Un extrait (calligramme) choisi par Angèle Paoli sur le site Terres de femmes : Le terril bruisse...
Le même extrait a été repris sous le titre Travail de fond sur le blog Interférences.
Brigetoun a choisi de reproduire sur son blog avec une illustration appropriée des fragments du poème Mon stylo quatre couleurs du Pas-de-Calais.
Claude Vercey publie Mélanges et merveilles, un compte-rendu de sa lecture, ID n°498, sur le site de la revue Décharge.
Jean-Pascal Dubost a rédigé une très belle note de lecture sur Poézibao.


Sur le blog des Découvreurs, on peut lire deux importants articles de Georges Guillain à propos de "Je suis debout". Le premier s'intitule "ENJEUX DE LA POESIE" et le second "LUCIEN SUEL DANS LE JARDIN DU MONDE" avec la possibilité de télécharger des extraits du livre.

L'émission hebdomadaire  "ça rime à quoi" du dimanche 22 juin 2014 sur France-Culture est entièrement consacrée à "Je suis debout". Pendant 30 minutes, je lis des extraits du livre et répond aux questions de Sophie Nauleau.  Pour télécharger le mp3: ici. (cerise sur le gâteau : musique de Klimperei !)
Antoine Maine écrit un poème après m’avoir entendu lire des extraits de Je suis debout dans l’émission « A quoi ça rime » sur France-Culture.
En lisant "Je suis debout", notes prises par Patrice Houzeau sur son blog littéraire.
Extrait : "Le livre, les livres" sur le site de la Bibliothèque de Bordeaux, poésie (in)citation *4

"Salut à Lucien Suel, poète debout", un bel article de Laurent Margantin qui fait notamment le lien entre l'écriture et la pratique de la lecture-performance, sur son blog "Œuvres ouvertes" (avec des vidéos de mes récentes lectures publiques)
"Vivre poétiquement dans le monde", article de Ritta Baddoura dans le n° 99 de L'Orient Littéraire.


Aunryz propose des lectures ralenties de Je suis debout sur le site Mots liés. Il parle aussi de ce livre sur le site de Babelio.
Joël Jegouzo célèbre Je suis debout sur son blog « Du texte au texte ».
 


posted by Lucien Suel at 16:07 0 comments